Montrer sans montrer, l’exercice!

Ce mois-ci, j’ai donné l’exercice suivant aux participants à ma formation « le point de vue créatif » : photographiez quelque chose sans le montrer! Et pour cela, testez différentes méthodes indirectes : le reflet, l’ombre, la partie pour le tout, le flou… Voici le résultat, et je dois dire que certaines photos m’ont épatée! Bravo à tous! (cliquer sur n’importe quelle image pour lancer le diaporama) Continuer de lire Montrer sans montrer, l’exercice!

Photographier le brouillard

J’ai profité de l’épaisse brume de l’autre jour pour aller chercher de jolies images. Je suis contente de certaines, mais déçue de la plupart d’entre elles, et j’ai voulu comprendre pourquoi. Ce sont ces réflexions que j’aimerais vous livrer ici! Vous n’y trouverez pas mes cinq conseils définitifs pour des photos inratables, plutôt des considérations sur le brouillard comme objet photographique, des notes d’étape. Donc, … Continuer de lire Photographier le brouillard

Brume d’octobre

Une brume épaisse était annoncée et je suis allée à sa rencontre dans un creux humide… La balade avait quelque chose d’un peu irréel, les maisons voisines ayant complètement disparu. À l’origine je voulais capturer des cyclistes émergeant de la brume avec leurs phares. Mais le jour se lève vite, en période de vacances il y a moins de cyclistes le matin, et ceux que … Continuer de lire Brume d’octobre

Fête de la science 2017

Chaque année, je photographie la fête de la science au laboratoire de recherche en informatique de l’université d’Orsay, et j’ai beaucoup aimé l’édition 2017! Les ateliers avaient lieu dans un bâtiment très lumineux, avec suffisamment d’espaces de circulation, on ne se sentait pas à l’étroit. Huit activités étaient proposées, certaines en libre accès (tablettes tactiles), d’autres à horaire fixe (spectacle combinatoire et jonglerie). Ce qui … Continuer de lire Fête de la science 2017

Les couleurs de la grande montagne

Changement d’ambiance et de décor le temps d’un week-end, un grand beau temps et un nouveau matériel à prendre en mains! L’automne commence tout juste en Maurienne, et les pentes commencent à prendre des teintes rousses, plus rarement jaunes ou rouges. Y ajouter un vent frais, une odeur de feuilles mortes et parfois d’alpages, le bruit d’une tronçonneuse… Continuer de lire Les couleurs de la grande montagne